Home > Nos positions > La Conf’ et l’ARDEAR initient un projet : LA VIABILITÉ ...
Partager sur :

MARAICHAGE : NOS POSITIONS

La Conf’ et l’ARDEAR initient un projet : LA VIABILITÉ ÉCONOMIQUE DES STRUCTURES MARAICHÈRES

Ces dernières années, en Basse-Normandie et plus particulièrement dans le Calvados, nous avons observé un engouement pour les installations en maraichage diversifié. En effet, dans le Calvados, près d'une quarantaine de maraichers se sont installés depuis cinq ans.

En Basse-Normandie en 2012, on compte 1 050 exploitations maraichères (bio et conventionnelles) dont les 3/4 sont situées dans le Calvados (Source : Chambre d'agriculture du Calvados).

 

Cet attrait s'explique par :

- La faible surface de terre que nécessite une installation en maraichage face à la forte pression foncière et à la disparition des terres agricoles,

- Un faible investissement initial et donc accessible à des installations hors du cadre familial notamment,

- Le développement des circuits-courts et de la vente directe.

Ces structures ont de nombreux atouts puisqu'elles font vivre nos campagnes et sont créatrices d'emplois, elles fonctionnent généralement en circuits-courts et produisent une grande diversité de légumes de haute qualité gustative.

Cependant, nous avons constaté, notamment lors de notre ferme ouverte chez Stéphane Royer le 30 octobre dernier, que nombre de ces installations se retrouvent confrontées à des difficultés économiques qui ont pu aboutir à des cessations d'activité.

C'est face à ce constat nous avons décidé d'initier ce projet intitulé :

Viabilité économique des structures en maraichage diversifié : Bilan et Perspectives.

Il s'agit donc d'une étude économique menée de façon participative avec une dizaine de maraicherspermettant de dresser une comparaison de leurs structures en se focalisant sur trois axes :

- L'évaluation du temps de travail (comprenant la production, la commercialisation et la gestion administrative).

- L'analyse spécifique pour 6 cultures : pomme de terre, carotte, tomate, salade, radis, poireau.

- L'analyse des charges, à partir des données comptables.

 

Ce projet est réalisé avec l'aide du GAB14, de Solidarité Paysan et de l'IAE de Caen (Institut d'Administration des Entreprises).

L'étude vise à être force de propositions, en plus d'apporter des données économiques encore non disponibles dans notre département, elle permettra d'envisager des améliorations sur les fermes et aussi de donner lieu à des formes d'organisations collectives innovantes entre maraichers. Enfin, l'étude intégrera une dimension syndicale pour justifier de certaines revendications à porter pour continuer à faire vivre les fermes en maraichage.

C'est la Conf'14 qui est à l'initiative de ce projet mais nous avons souhaité l'étendre à la région pour que des maraichers de l'Orne et de la Manche puissent y participer et que les résultats de l'étude aient un rayonnement régional. 

 

Il est encore possible pour les maraichers de s'intégrer au projet :

Contact : confpays14(at)yahoo.fr ou 02.31.83.64.51

NOUS CONTACTER Confédération Paysanne de Normandie
Confédération paysanne Normandie
51 quai de juillet - 14000 CAEN